Une gentille slut

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une gentille slutJ’ai rencontré Lana a la fête qu’avait organisé ma sœur pour ses vingt ans. Ce n’est pas que ça m’enchantait d’y aller. Je venais de me faire larguer par ma copine et j’en avais gros sur le cœur. Je ne voulais pas vexer ma sœur et j’avais l’intention de ne pas rester longtemps mais elle m’a demandé de m’occuper d’une de ses copines. C’était une jolie brunette mais je devais lui arracher les mots de la bouche.Je lui parlais de tout et de rien et elle ne se décidait pas à desserrer les lèvres et j’ai fini par lui dire que si elle ne répond pas à mes questions, j’irai voir ailleurs. Est-ce ça qui l’a décoincée ? Elle a fini par répondre à mes questions sur elle, sur ses parents, sur ce qu’elle aime faire, sur ce qu’elle voudrait faire. Je n’avais jamais été aussi sérieux avec une fille.Bon, d’accord, j’avais dix ans que plus qu’elle et je jouais les grands frères. J’ai fait une danse avec elle. Elle s’est serrée contre moi et j’ai pu sentir la pression de ses seins sur mon torse. Je lui ai dit qu’au moins, elle a de jolis seins. Elle m’a répondu qu’ils sont trop gros à son goût et elle m’a dit qu’elle fait du B, ce qui n’était pas beaucoup à mes yeux. Je lui ai demandé si elle a un petit ami. Ça pouvait expliquer sa méfiance pour moi. Elle ne m’a pas répondu et je lui ai demandé si elle a déjà fait l’amour. Elle ne répondait pas.- Tu es vierge, me suis-je étonné ?- Non, m’a répondu Lana ! Je l’ai déjà fait une fois !- Avec qui ?Elle aurait pu me répondre que ça ne me regarde pas mais elle m’a répondu que ça avait été avec son parrain. Je me suis étonné et elle m’a répondu qu’elle croyait qu’elle devait le faire. J’ai ajouté qu’elle est bizarre et elle m’a répondu qu’elle est comme ça. Je lui ai demandé si elle se masturbe. Elle aurait pu ne pas me répondre mais elle m’a dit qu’elle aime ça.- Tu fais comment, ai-je insisté ?- Avec mes doigts !- Tu te frottes le clitoris ou tu enfonces tes doigts ?- J’aime bien le frotter, m’a répondu Lana, mais j’aime aussi enfoncer mes doigts !- Et tu en enfonces combien à la fois, lui ai-je demandé ?- Trois, m’a répondu la fille !- Et dans ton anus ?- Trois !Je lui ai répondu qu’elle doit être bien ouverte.- Tu aimes canlı bahis ça ?Elle m’a répondu que ça la délasse. A ce moment-là, j’aurais bien aimé qu’elle me demande si je me masturbes moi aussi mais peut-être pensait-elle que c’était une occupation de jeunes gens.- Il y a longtemps que tu as fait l’amour, lui ai-je encore demandé ?- Oui, forcément, m’a répondu Lana !- Tu voudrais le faire ?- Vous parlez de quoi, nous a demandé ma sœur qui passait par là ?Je lui ai répondu que nous parlons du temps… et des prochaines vacances et ça a rassuré ma sœur qui a retrouvé ses autres invités.- Tu voudrais le faire avec moi, ai-je redemandé à Lana ?- Avec vous ?Elle avait l’air étonnée.- Pourquoi ? Je suis trop vieux ?- Non…- Tu ne veux pas de moi ?Tout à coup, je me suis dit qu’elle allait peut-être répéter notre conversation à ma sœur.- Si ! Je veux bien mais il faudra que vous soyez gentil, a ajouté Lana !Je savais qu’elle habitait chez ses parents. Je lui ai demandé à quelle heure elle veut retourner chez elle. Elle m’a répondu qu’elle ne sait pas. Je lui ai proposé de venir chez moi et elle a accepté. Elle est allée voir ma sœur et elle lui a dit qu’elle veut rentrer et elle a aussi ajouté qu’elle m’a demandé et que j’ai accepté.Je l’ai emmenée dans ma voiture. Nous sommes montés dans l’appartement. On avait assez bu. Elle s’est assise sur la banquette du salon. Je lui ai demandé si elle est toujours d’accord. J’avais déjà eu une demi-douzaine de copines et c’était la première fois que ça serait aussi rapide.- Pour le sexe ? Oui, m’a répondu Lana !Je lui ai proposé d’aller dans la chambre.- Bah, déshabille-toi, lui ai-je demandé ? Je me déshabille aussi !J’avais déjà la trique. Lana a retiré ses vêtements et je me suis mis à poil. Elle s’est assise sur le bord du lit. C’était trop évident. Je lui ai dit qu’elle est belle et qu’elle a de jolis seins.- Merci !- Tu peux me croire, ai-je insisté !- Merci !- Tu me montres comment tu fais quand tu te masturbes, ai-je encore insisté ?- Oui !Elle avait rougi mais elle a ouvert les cuisses et elle a serré ses doigts. Ils faisaient comme un triangle.- Montre-moi !Elle a couvert son clitoris avec ses doigts et elle a commencé bahis siteleri à se masturber mais ce n’était pas vraiment ça et je lui ai dit de ne pas avoir peur. Elle a pris de l’assurance et elle s’est vraiment masturbée. Je voyais bien que son corps se raidissait.- Continue, lui ai-je dit ! Je veux que tu jouisses ! Il n’y a pas de mal ! Tu es belle !Elle a continué mais une minute a suffit pour qu’elle jouisse. Elle a paru étonnée. Je l’ai embrassée sur la bouche et elle s’est laissée faire.- C’est bien, ma chérie, ai-je ajouté ! Maintenant, montre moi avec ton vagin ! Tu m’as dit que tu aimes aussi enfoncer tes doigts !Elle n’a pas hésité. Elle a enfoncé ses trois doigts joints dans son vagin et elle a fait comme si c’était un godemiché. Elle ne quittait pas mon regard et elle m’a demandé si je suis content. Je lui ai répondu que c’est à elle qu’il faut demander ça. Elle m’a répondu qu’elle est contente de le faire pour moi. Je n’avais jamais eu de copine aussi jolie et aussi mignonne que celle-ci. Ses mamelons étaient en érection et je les ai embrassés.- Tu es mignonne, ai-je encore dit à Lana !- Merci ! Toi, tu es gentil !Ses doigts n’arrêtaient pas d’entrer et de sortir dans son vagin. C’en était presque dantesque.- Continue, chérie ! Je veux que tu jouisses !Elle a joui quelques minutes plus tard et tandis qu’elle se finissait, elle écrasait sa poitrine sous son autre main.J’avais eu du mal à résister à la tentation et je m’étais bien gardé de me branler.- Tu veux pas, m’a demandé Lana ?Elle m’avait attrapé la bite et elle a joué aussi avec mes couilles. Je n’avais pas besoin de ça mais ses doigts faisaient des miracles. La fille m’a demandé la permission et elle m’a sucé la bite pendant un long moment puis elle m’a demandé si j’ai déjà eu d’autres filles. Je lui ai répondu que j’ai vingt-huit ans.- Je suis jalouse, a ajouté la fille !- Tu veux que je te prenne ?Elle a opiné de la tête et je me suis enfoncé dans sa chatte mais je n’ai pas tardé à m’arrêter et je lui ai dit que j’ai quelque chose pour elle. Comment ne l’avait-elle pas vu. Au milieu de mes livres, j’avais un gode cristal, large de quatre centimètres et long de trente. Je suis revenu bahis şirketleri sur le lit et je me suis allongé sur le dos et j’ai dit à Lana de s’enculer avec le gode pendant qu’elle s’empalera sur ma bite et c’est ce qu’elle a fait. Dans le miroir de l’armoire, je pouvais voir le mouvement de sa main et le gode s’enfoncer et réapparaître dans son anus.J’ai ajouté que je l’aime et c’était la vérité. En quelques heures, cette fille m’avait fait oublier tous mes soucis. Elle m’a tourné le dos et elle a continué avec le gode dans son anus. Un vrai marteau piqueur. Comment pouvait-elle faire tout ça. Par moment, j’avais l’impression qu’il allait disparaître dans son anus.- Ah, chérie !Tout à coup, j’ai joui. Je n’ai pas pu faire autrement. Ma semence a envahi le vagin de la fille. Elle s’est penchée et elle m’a mis un sein dans la bouche puis elle m’a mis son autre sein. Je lui ai mordillé les mamelons. Je lui ai dit que ça a l’air de lui plaire. Elle m’a répondu qu’elle aime ça. Tout en continuant à s’enculer avec le gode, elle s’est rempalée sur ma bite et elle a joui. Après ça, elle s’est calée dans me bras et elle s’est endormie. Dans le tiroir de la commode, j’avais un plug anal. Je l’avais acheté pour une de mes anciennes copines mais c’était surtout moi qui m’en étais servi et je l’ai enfoncé dans l’anus de Lana pendant qu’elle dormait. Quand elle s’est réveillée, elle ne s’est pas aperçu tout de suite de la présence de l’intrus mais elle a fini par s’en apercevoir quand elle a mis ses doigts et elle m’a demandé ce que c’est. Je lui ai répondu que c’est un cadeau. Puis elle a réalisé que c’est un plug.Elle m’a demandé si j’étais sincère quand je lui avais dit que je l’aimais. Je n’ai pas voulu démentir. Il était cinq heures du matin. Je lui ai mis la main aux fesses et je lui ai demandé si elle veut que je le retire mais elle m’a répondu qu’elle veut le garder et quand elle est partie, elle l’avait encore.On a continué à se voir mais c’était surtout pour baiser. Quand je n’avais pas la forme, j’aimais bien la regarder faire toute seule et nous avons fini par vive ensemble. Ça avait étonné mes parents que j’ai une copine aussi jeune. Un an après, elle est tombée enceinte mais elle s’est faite avorter. J’ai bricolé une machine à baiser avec un cadre de vélo et un moteur électrique et ma copine a pu se passer de moi même s’il m’arrivait de la regarder faire avec mais la vie nous a séparés.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yorum yapın