Premier jour de travail

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Premier jour de travailLe lendemain de cet entretient d’embauche si particulier, Je me rends au bureau dans une tenue de secrétaire très sexy comme le souhaite le boss. Dés mon arrivée, je me présente à son bureau.Aussitôt entrée, son premier bonjour est de ma poser ses larges mains en les serrant fermement. Il m’embrasse à pleine bouche et me dit :« Viens ! Suis-moi, je vais te montrer ton bureau. Il n’y a que cette porte qui le sépare du mien de telle façon à t’avoir en permanence sous la main. »D’une claque aux fesses, il me fait entrer dans mon espace de travail. Je mouille déjà et ses yeux reflète son envie de me baiser. J’aime sa façon de me driver. Je pousse un petit cri lorsqu’il me soulève pour m’asseoir sur le bureau. Instinctivement, j’enroule mes jambes autour de sa taille. Il trousse ma jupe, libère mes seins, mes bras autour de son cou, je n’ai qu’une envie c’est qu’il me baise sur mon bureau. Il ouvre alors un tiroir et en sort un gros gode noir qu’il dirige vers mon vagin. Je me laisse faire. Il m’empale doucement dessus en regardant droit dans mes yeux mes réactions. Je pousse un long soupir pendant cette agréable pénétration. Je n’ai pas à me poser trop de questions sur ma position de secrétaire soumise. J’ai signé un contrat et je sais à quoi je vais servir. Une fois le gode bien au fond de mon vagin, il me retourne sans rien dire et sortant sa grosse queue bien raide, il pose son gros gland turgescent sur ma rosette affolée. Il pousse son dard progressivement dans mon étroit conduit et me voilà prise en double par sa verge et le gode. Je suis bien remplie et n’arrête pas de gémir. Je l’encourage à me baiser mais il n’en fait qu’à sa tête et une fois enfoncé jusqu’à la garde, Il reste un instant immobile. Je respire fort. Il me faut du temps pour me familiariser avec ces deux gros engins qui me remplissent. canlı bahis Il me prend par les hanches, se retire presque à fond, et, d’un coup de rein violent, il m’empale jusqu’à la garde. Je crie de douleur et de surprise sans même penser si quelqu’un va nous entendre. Là, il se met à me labourer le cul avec une bestialité qui m’électrise malgré la douleur de cette pénétration. Il me claque en même temps les fesses. Mes seins lourds se balancent dans tous les sens. Tout en continuant de me baiser, il brise enfin le silence.« Ton cul est vraiment un garage à bites ! Je regrette pas de t’avoir embauché. On va s’en occuper ici comme il se doit ! »Au bord de l’orgasme, je lui cris presque :« Merci Monsieur, j’aime ce que vous faite de moi ! »Ses coups de queue s’enchaînent au rythme des fessées. Mes fesses me brûlent autant que ma rondelle. J’ai les larmes aux yeux. Il se retire brusquement de mon cul juste au moment où j’allais avoir mon orgasme. Je suis frustrée et il sait bien. D’un air moqueur il me lance :« Il est temps que tu savoure ton jus préférée. »Il me prend par les cheveux, me retourne pour me mettre à genoux et son gland devant mon visage, j’ouvre grand la bouche pour recevoir son sperme patronal.J’avale sans sourciller et il s’enfonce dans ma bouche en me disant :« Nettoie bien ma bite salope ! »En secrétaire consciencieuse et docile je m’exécute. Il me tapote la tête comme on le fait d’une bonne chienne et repart dans son bureau sans rien dire en me laissant à ma frustration avec le gros gode encore fiché dans ma chatte. Je reste un instant dans cette position en me posant une foultitude de questions. Je sursaute en entendant l’interphone qui dit :« Tu peux enlever le gode de ta chatte. Mais laisse le bien en vu sur ton bureau. T’as aimé salope ? »Tout en enlevant le gode gluant de cyprine de mon bahis siteleri vagin, d’une voix hasardeuse je lui réponds :« Oui merci Monsieur. C’était trop bon. »« Bien t’es une bonne chienne. Se sera ton lot quotidien. »« Merci Monsieur. »Mais je n’ai pas joui et mon ventre est en feu. J’ai une envie folle de me finir. Mais je pense que mon nouveau patron ne le souhaite pas et je suis raisonnable attendant la suite. Elle ne tarde pas.« Allumez votre pc Michèle ! »Aussitôt les images de ma sodomie apparaissent. Le salop a mis des caméra dans la pièce et je suis filmé sous toutes les coutures.« Tu vois comme tu te fait bien démonter et comme tu bois si bien mon sperme ? Je vais pouvoir faire partager ç à mes clients. Mon adjoint regarde en même temps que toi. »Mon excitation remonte en voyant ces images. « Quels bande de pervers ces deux là ! » Me dis-je.« Tu as le droit de te caresser mais ne joui pas !  Applique-toi. Montre-nous tout tes talents.»Je sais que le boss et Pat me voient en caméra. Je suis excitée comme jamais mais je ne sais pas si je vais pouvoir résister à un orgasme. J’ai également un retour vidéo sur mon moniteur. J’aime ce que je vois et me lâche à cette exhibition commandée. La voix par l’interphone lance fermement :« Maintenant, à quatre pattes sur le bureau. Fais-toi chienne ! »A tout moment, quelqu’un peu entrée et au lieu de m’en inquiéter, je suis si excité que je me lance à corps perdu dans ce jeu pervers. Je crache sur le gros gode, le suce tout en fouillant ma chatte dégoulinante de cyprine. Là, j’entends la voix de Pat dans l’interphone.« Sale chienne, encule-toi à fond avec le gode ! »Je lui obéis, même si la sodomie n’est pas ma tasse de thé. Dans cette position, excitée au maximum, je me pénètre d’un coup puissant, m’arrachant un hurlement. Je crie tout en continuant de m’enculer avec bahis şirketleri l’engin. Pendant que m’exhibe et m’humilie devant ces caméras, Pat n’y tenant plus lance :« Putain de salope, j’arrive ! J’vais t’démonter le cul ! »Quelque seconde plus tard, il déboule comme une furie dans mon bureau, vire le gode et le remplace brutalement par sa grosse bite. Il me bourre sauvagement en me tenant cambrée par les cheveux. Ce moment de bestialité et de luxure me tire des larmes de plaisir. Mon cœur bat à cent à l’heure et tout à coup, mon orgasme explose. Tout mon corps se tend. C’est un orgasme violent et douloureux qui s’exprime dans un hurlement de louve. Aussitôt Pat m’inonde les entrailles en grognant comme une bête et en m’insultant.« Salope ! T’es qu’un sac à foutre une bonne vide couille ! »Je jouis comme une démente. Tout en éjaculant, il continue à me pilonner. Je suis écroulée sur mon bureau, le cul dégoulinant de son sperme.En patron, il se ressaisit, me claque durement les fesses et satisfait de lui, il sort du bureau en me disant :« T’es une bonne chienne ! J’t’en ai mis une sacré dose dans l’cul ! »La porte claque et me voilà enfin seule dans mon bureau. Je sens son sperme sortir de mon cul. Il coule sur le bureau et je n’ai rien pour l’essuyer. Pour une première journée, ça commence bien. La voix du patron me dit :« Ne t’inquiète pas pour les traces de sperme C’est ta signature ici. »J’ose lui demander :« Vous avez aimé mon spectacle Monsieur ? »« Oui beaucoup. Mais il faudra tenir le rythme ! T’es craquante comme ça ! Lèche le sperme qui souille ton bureau ! Se sera comme une mise en bouche pour toi. »Au lieu d’être dégoûtée, je n’en suis que plus excitée et lèche très sensuellement le sperme de Pat.« Remercie-nous maintenant de t’avoir embauché ! »« Je suis votre secrétaire dévouée et votre soumise. J’aime être à votre service et me faire remplir par tout les trous comme une bonne chienne. Merci de me faire autant confiance Messieurs. »« Parfait. Tu es une bonne chienne soumise. C’est bon pour aujourd’hui. Rentre chez toi. »

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yorum yapın