Dao

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

DaoAprès ma rencontre avec Adriana au Mexique, je suis parti compléter mon enquête sur l’intersexualité en Thaïlande et je me suis rapidement retrouvé à Patong où j’étais dans un hôtel tranquille qu’on m’avait conseillé comme bon point d’ancrage car sa gérante est une belle transsexuelle Thaï d’environ 35 ans qui connait très bien le sujet. Elle m’a accompagnée dans une chambre très confortable. Je lui ai dit qui m’avait conseillé de venir la voir et ce que je cherchais comme points de contacts. Elle a été très gentille et a pris du temps pour m’expliquer toute la complexité des situations des katoeys dans son pays. Elle se cita en disant qu’elle avait eu la chance de pouvoir se faire opérer est être maintenant comme une femme. Mais dit-elle « une grande majorité de katoeys ont encore leur sexe d’homme bien qu’avec une apparence générale très féminine et ça rend leur intégration plus difficile même si la société thaïlandaise est en apparence une des plus tolérantes au monde sur ce sujet. S’il y en a beaucoup qui s’intègrent bien, il reste un grand nombre de jeunes qui ne peuvent vivre que de la prostitution et c’est devenu une économie importante. La police est donc tolérante d’autant qu’elle monnaie son inaction. Je suis ressorti de cet entretien avec deux directions à explorer les rues à bars la nuit et les plages le jour. J’ai commencé par explorer les rues bordées de bars où des jeunes dansent sur des petites scènes pour animer le lieu et se faire repérer par d’éventuels consommateurs. Ceux-ci déambulent dans les rues en parlant toutes les langues. Ce sont en majorité des hommes grisonnants, bahis firmaları un peu empâtés qui aiment les plaisirs faciles. Après plusieurs contacts l’un deux a accepté de témoigner : « Vous savez ici il n’y a pas de tabous, pour un budget modeste vous pouvez vous mettre au lit avec une créature jeune et jolie, garçon ou fille, qui acceptera de faire tout ce que vous demanderez, même ce que la morale la plus souple réprouve dans toutes les cultures. Moi j’aime prendre mon temps pour choisir une compagne jeune, jolie comme un cœur, souriante et lui demander de me sucer longuement avant de la prendre comme j’ai envie, en sodomie pour les petits shemales mais aussi parfois avec les vraies filles qui ne sont pas surprises. J’aime aussi aller avec des trannys qui ont une belle bite dure et que je suce. C’est pervers mais j’aime ça et elles sont dressées pour tout accepter avec le sourire car elles en vivent. Il y a longtemps que je viens ici et ce sont des jeunes très pauvres issues des campagnes du nord. Vous savez ici tout le monde veut que ça continue car ce tourisme sexuel fait vivre beaucoup de gens ». Plus tard dans la nuit j’ai choisi une petite katoey très belle qui m’avait fait de l’œil. J’ai payé au bar son autorisation et je l’ai suivie dans une chambre proche. J’ai vérifié que tout ce que m’avait dit mon témoin était vrai. J’ai même vu qu’elle simulait très bien le plaisir pendant que la prenait par derrière tout en lui caressant la bite. Quand j’ai éjaculé elle m’a nettoyé la queue avec sa bouche puis est repartie danser en espérant un autre client argenté. Je ne savais kaçak iddaa même pas son prénom.Le lendemain j’ai dormi tard puis je suis allé sur une grande plage proche de l’hôtel. J’ai profité du soleil et de l’eau chaude et claire. Il y avait peu de monde mais quelques groupes de jeunes filles qui riaient en parlant. Alors que je bronzais tranquillement l’une d’elles est venue me voir. Elle s’est assise à mes côtés et on a fait connaissance. Elle s’appelait Dao. Elle était en bikini et ses seins ronds et de taille moyenne dépassaient de son maillot trop petit. Elle avait une jolie voix grave et souriait tout me temps. Je lui ai fait raconter sa vie. Elle était née dans le nord dans une famille de paysans très pauvres. A l’adolescence son père l’a confiée à des gens de la ville pour qu’elle y trouve du travail. Et elle a rapidement été utilisée comme objet sexuel pour distraire ses proches mais surtout pour la former au métier qu’on lui destinait. Elle a été hormonée et ne l’a su que quand des seins lui sont venus. Elle s’est ensuite trouvée enrôlée dans des bars où elle dansait en couchant avec qui le lui demandait. Maintenant elle est majeure et préfère trouver des touristes riches sur la plage, comme ses amies. Elle m’a demandé si elle me plaisait et m’a dit « on peut aller derrière la plage je connais un coin tranquille. Tu feras ce que tu veux ». Et elle a ri en écartant son maillot pour me montrer sa petite bite en me précisant son prix. Elle m’a ému et en la regardant j’ai senti un début d’érection. Elle était vraiment à croquer avec un corps adorable, fin, à la peau foncée. Elle kaçak bahis avait des épaules assez larges et des cuisses fines. On a parlé encore un moment. Elle a posé sa main sur mon sexe qui se dessinait dans mon maillot en disant « tu vois lui il en a envie ». J’ai craqué et je l’ai ramenée à mon hôtel. En traversant le hall la gérante me dit « Ah tu es avec Dao, tu as bon goût, c’est un très bon choix, elle va te gâter ». Puis elle sourit à Dao qui était manifestement une amie. Une fois dans la chambre Dao a pris une douche avec moi en me massant partout avec la mousse. Elle insista entre les fesses pour vérifier que ça durcissait mon érection. Une fois sur le lit je lui ai sucé sa jolie bite qui grandit très vite. Elle me regarda dans les yeux et me dit « si tu as envie c’est moi qui te baise pour commencer». Je n’y avais pas trop pensé mais j’ai fait l’expérience et pour une première j’ai bien aimé. Elle était à la fois douce et ferme et conduisait nos deux corps avec une expérience consommée. Elle m’a fait jouir comme ça puis après un moment de repos m’a dit « j’ai envie que toi tu me baises maintenant ». On a fini la journée au lit. Le soir je l’ai invitée à diner à l’hôtel. Elle était élégante et très féminine. Les autres hommes la regardaient avec envie. Nous sommes retournés marcher sur la plage au clair de lune et je l’ai embrassée tendrement en lui caressant les fesses. Elle mit la main sur mon sexe et le massa doucement pour le faire bander. Puis elle s’est accroupie les cuisses écartées et elle m’a sucé avec application. Quand j’ai eu joui dans sa bouche elle se releva m’embrassa avec sa langue pleine de mon sperme et me dit « c’est mon baiser d’adieu bel étranger ». Et elle m’a quitté là en partant dans le noir. J’ai fini mon reportage mais je pense très régulièrement à cette belle rencontre.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yorum yapın