Christian réalise le fantasme de Sofia

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Christian réalise le fantasme de SofiaAprès cette invitation surprise, Christian m’envoie un SMS en me suggérant :« Je veux que tu t’occupe pour nous de Sofia. Tu te débrouilles comme tu veux. Elle doit se faire saillir par des bites noires surdimensionnées.Après l’avoir chauffée devant nous, on l’emmènera dans une cité près de chez moi. Je sais qu’elle est peuplée de blacks, d’ arabes, de roms et de gitans. Je te fais confiance pour nous organiser ça ! »Comment ne pas refuser une telle offre. Rapidement je contacte Sofia pour lui proposer de venir chez moi et lui raconter mes péripétie lors de cette invitation surprise. Je sais qu’elle va adoré et que se sera l’occasion de faire l’amour ensemble. Bien entendu, je ne lui dis pas que tout nos hommes seront présents pour nous regarder.Enthousiaste, Sofia accepte mon invitation. Elle arrive à se libérer de ses obligations et aussitôt je préviens Christian du rendez-vous.Quand Sofia arrive, nous nous sautons dans les bras l’une de l’autre et c’est une effusion d’embrassades et de caresses. Je l’emmène dans le salon et elle me confie :«  J’ai un truc à te dire ma chérie avant que tu me racontes tes retrouvailles avec nos Maîtres. »Je suis intriguée et excitée comme une puce, surtout que je sais que tout les mecs attendent dans une pièce à côté derrière une glace sans tain qu’Alain a fait installé pour ce genre de réunion.« Et bien ma chérie, je fantasme de devenir escorte-girl pour des africains ou des Arabes bien montés dans des palais ou des hôtels de luxe. Je n’en ai encore parlé à personne. »Je lui souris sachant ce qui l’attend. Mais se ne sera pas dans des palaces mais plutôt dans les caves crasseuses de la cité. Je me dis que les mecs doivent bicher de l’entendre faire cette révélation. Mais impatiente, elle me houspille en me claquant les fesses pour que je lui narre mes retrouvailles tumultueuses. Au fur et à mesure de mon récit, ses caresses deviennent plus précises. Sachant que nos hommes nous épient derrière le miroir, je suis très excitée. Je continue mon récit avec difficulté tant je suis troublée. Une chaleur bien connue commence me vriller le ventre et je me met à mouiller comme une femelle en manque de sexe. Mon souffle se fait plus court. Je me demande si les mecs se branlent de l’autre côté en nous entendant et en nous regardant. Sofia me déshabille sensuellement et je me retrouve rapidement nue avec ses mains parcourant mon corps offert. De plus en plus excitée, je tente de me reprendre et lui demande de güvenilir canlı bahis siteleri me faire un strip-tease. « Huuum oui avec plaisir ma chérie. Mais continue ton histoire. Ça m’excite. »Sofia s’effeuille et je me délecte de sont corps harmonieux. Une foi nue, je lui ordonne :« Écarte tes lèvres intimes et montre-moi comment tu te touche pendant que je continue mon récit ! »Sans hésiter, incapable de me résister, elle fait saillir son clitoris et à le branler en feulant de plaisir tout en se pinçant un téton. Je bafouille en la regardant faire. J’adore ces moments qui mêlent sensualité et domination. Je ne peux de mon côté m’empêcher de faire plaisir en m’enfilant deux doigt dans ma grotte trempée. Je suis incapable de continuer mon histoire. Nos regards se croisent et nous retenons mal nos gémissements. J’écarte largement les cuisses et lui demande de venir me faire minette. Elle me saute quasiment dessus et comme une femelle vorace, elle me dévore le minou en me tripotant rageusement mes seins si sensibles. Je ne penses plus aux hommes qui nous regardent et m’abandonne totalement à ces effusions. Croyant que c’est elle qui mène la danse, elle me dit, dans un souffle rauque qui traduit sa propre excitation :« T’aime que je te broute le minou ma chérie. Tu dégoulines comme une fontaine. Jouis maintenant sous ma bouche!”Elle me prend les fesses, les écartes et presse mon sexe contre sa bouche. Sa langue agile me pénètre comme une petite bite. Puis, elle aspire mon clitoris tout en le pinçant délicieusement. Un premier orgasme fulgurant et intense me fait hurler comme une louve. Toute chamboulée, j’essaye de reprendre en main le cours des choses. Je me dois de la dominer pour nos spectateurs. Je deviens très directrice et lui lance :« Je t’ai invité sous se prétexte juste pour baiser avec toi ! »Mon changement de ton fait sourire Sofia qui à le feu aux fesses. D’une main inquisitrice, je lui fouille la chatte dans un clapotis de cyprine en lui disant :« Tu mouille comme une grosse salope à black ! T’aime te faire foutre par moi devant les autres ! »Elle a un moment d’arret ne comprenant pas trop ce que je veux dire par là mais rapidement, dans un feulement de chienne en chaleur elle me répond, sans savoir à quel jeu je joue :«  Non, au contraire, je trouve ça excitant ! Tu sais comme j’aime baiser avec toi ! »Sofia n’a pas l’habitude d’être dirigée par moi et ça semble l’amuser de me voir dominatrice. Sofia est devenue mon jouet et elle s’y prête güvenilir illegal bahis siteleri sans retenue, toute heureuse de se retrouver à ma merci.Pendant une bonne heure, je la chauffe comme le voulait Christian et elle finie par exploser dans un orgasme n’ayant de commune mesure que le mien. C’est dans ces instant de tentions sexuelles intense que nos hommes décident d’entrer dans le salon en feignant de nous surprendre en plein ébat. Surprise, je ne lui laisse pas le temps de réagir et l’enlace en l’embrassant fougueusement. Alain nous lance d’un ton faussement sévère :«Vous n’êtes que deux chiennes en chaleur. Alors comme ç vous baisez dans notre dos ? »Christian poursuit :« Vous méritez une bonne leçon ! Puisque vous aimez vous faire défoncer par des mecs montés comme des ânes, j’ai ce qu’il vous faut ! Les mecs, ficelez-moi ces gouines ! »En deux temps deux mouvements, nous voilà ficelées comme des bouts de viandes. Je regarde Christian et mon mari, ne comprenant pas leur jeux. Je croyais que ça devait être Sofia la victime et non moi aussi. Mais je ne met pas longtemps à comprendre que je faisais aussi parti de leurs manigances vicieuses. Si Sofia avait une envie incontrôlable de sexe plus bestial et que sans savoir que les mecs écoutaient, elle m’en avait fait la confidence, j’étais plutôt angoissée de savoir ce qui nous attendait dans la cité. Nos hommes nous jettent dans le coffre d’un breack et nous voilà parti pour la cité proche du domicile de Christian.Le secteur à cette heure là est hanté par des bandes de racailles à la recherche d’un mauvais coup. Nous avons vite fait de rassembler des bandes de jeunes black et beurs autour de nous. Un groupe de cinq lascars en sweat-capuche et survêts ; semblent plus entreprenant que les autres. Il y a, deux maghrébins et trois blacks. Ils s’approchent en interpellant nos mecs :« Les bouffons , vous flipper pas de nous narguer avec vos putes ? »Christian provocateur leur lance :« Peur de quoi ? Certainement pas de vous ! »« Quoi tu nous manque de respect le vieux bourge ?  On va vous démonter la gueule bande de connards ! »« hooo ! Les gars du calme. On est parti sur un mauvais pied ! Pour nous faire pardonner, elle sont à vous nos femelles ! »Le chef de bande,un grand black à l’air patibulaire, se met à rigoler entraînant un fou rire général. Les racailles s’approchent et sans un mot commencent à laisser traîner leurs mains sur nos corps. Mais l’esclandre a rameuté d’autres factions et c’est des dizaine güvenilir bahis şirketleri de mecs qui nous entourent maintenant. Une multitude de mains parcourent nos corps ficelés sans défense. « Putain elle sont bonnes vos putes ! On a tiré le gros lot les mecs! »Un des Arabes se met à téter mes mamelons tandis que le black, chef de bande, introduit ses doigts dans la fente détrempée de Sofia. Sous les yeux ravis de nos mâles qui n’attendaient que ça, les trois autres sortent leurs bites et nous les fourre dans la bouche. Devant tant de ferveur, Christian propose :« Et si on continuait avec vos potes dans les caves ? C’est trop risqué ici avec les patrouilles de flics ! »« Ouais, t’as raison ! Vos chiennes vont ramasser! »Arrivés dans les caves d’une des tours, ils nous jettent sur un matelas crasseux. On ne devait pas être les première à l’utilisé vu les taches et les odeurs imprégnées dans le tissus. Aussitôt la chatte de Sofia, sous ses couinements est investie par la monstrueuse bite du chef de bande, alors que ma bouche est prise de force par un maghrébin. Pendant près de deux heures, on se fait pilonnée dans la chatte, la bouche et le cul par ces racailles déchaînés par l’idée de défoncer des bourges. Ceux qui éjaculent laissaient la place aux autres. C’est un vrai défilé de bites plus grosses les unes que les autres. J’ai l’impression que toute la citée nous passe dessus. Quand Sofia me parlait qu’elle voulait se faire prendre sauvagement par de grosse bites, et bien là, elle devait-être servie. De mon côté, je subissais ces assauts en pensant que nos hommes devaient prendre leurs pieds de nous voir aussi malmenées.Au bout de deux heures d’une tournante géante, nous ne sommes des loques anéantie. Les loubards se barrent et nos mecs nous contemplent la queue à la main, rigolards du spectacle qui s’offrent à eux. Nous gisons sur ce matelas infâme, nos trous dilatés par les coups de bite et dégoulinant de sperme. De la semence goutte de nos bouches et du jus perle aux bout de nos seins. Christian est le premier à s’exprimer.« Putain, salopes, vous les avez bien vidés. Vous êtes de bonnes chiennes. Mais dans l’état où vous êtes, on ne peux pas vous remonter dans la voiture. Vous êtes trop immondes et vous puez le foutre ! »Encore dans un état second, Nous sentons un liquide chaud sur notre peau. Ces salauds nous avaient explosé la chatte et le fion comme pas permis. Nos mâchoires étaient endolories d’avoir sucés à la chaîne, et stupéfaites, maintenant nos mecs nous pissaient dessus pour soit-disant nous nettoyer de nos souillures.Mise plus bas que terre, Sofia en tire une satisfaction non feinte. Moi je n’aspire à ce moment que d’une bonne douche et d’un lit douillet. Mais toujours friande d’aventures extrêmes, je me laisse aller à ce final dégradant.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yorum yapın