Vive le candaulisme 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Vive le candaulisme 3Vive le candaulisme 3Cette histoire est une fiction— Amenez-la-moi, dit Kamel toujours dans son fauteuil. Je vais vous montrer comment on doit les tringler les chiennes comme elle pour les soumettre.Je suis tellement excité à l’idée de voir ce grand-père enfin la baiser que j’att**** moi-même ma femme par les cheveux pour la lui offrir. Lola se redresse péniblement. Elle est encore sous l’effet de son dernier orgasme. Même à quatre pattes sa démarche est hasardeuse. Du sperme continue de couler de son anus.Kamel lui empoigne les cheveux avec force pour la prendre, la faisant grimacer sur le coup.— Merci mon gars. Maintenant, retourne t’asseoir et profite.Il la tire à elle, enfonçant son visage contre ses énormes couilles et sa queue dressée. Il la frotte dessus.— Alors ma salope, tu les aimes nos bonnes queues noires. Lèche les couilles qui ont permis que tu te fasses mettre par tous ces bons queuetards. C’est grâce à mon bon jus.Lola est encore un peu étourdie et manque de réactivité. Il lui secoue la tête durement.— Je t’ai dit de lécher !Piquée au vif, elle tire la langue, mais pas pour le lécher, pour attirer ses couilles dans sa bouche et lui gober. Il râle sous l’effet de la surprise. Malgré le bien qu’elle lui fait, il la repousse en arrière et lui colle une petite gifle.— Sale chienne, tu ne sais pas suivre des ordres simples ? Je t’ai dit de me lécher. Tu prendras mes couilles en bouche quand je te le dirai. Maintenant, applique-toi.Il lui renfonce le visage entre ses jambes et l’étouffe presque contre lui.Je connais bien ma femme et je sais ce qu’il va suivre. Elle va se montrer docile tout en faisant tout pour le rendre dingue. Elle va s’appliquer comme jamais et tout faire pour qu’il jouisse rapidement. Je n’ai pas à attendre longtemps pour en avoir la confirmation. La respiration de Kamel s’est déjà accélérée et il n’arrête pas de pousser des grognements.— Bonne chienne. Ah?! putain?! tu les aimes mes grosses couilles ! Allez, salope, prend les en boucheaaah.Elle les lui a littéralement gobés en les aspirant de toutes ses forces. Elle serre ses lèvres autour, fait bien tourner sa langue dessus. Dès qu’elle estime avoir bien travaillé avec l’une, elle passe à l’autre pour lui offrir le même traitement. On voit tous que la prise dans ses cheveux est moins sure. Kamel est au septième ciel. Il n’est pourtant pas au bout de ses surprises quand elle parvient à lui prendre les deux couilles bahis firmaları en même temps.— Oh putain !!!! Mais quelle traînée !!!Ma femme est très fière de l’effet qu’elle lui fait et elle nous le montre en secouant les fesses souillées de foutre.« Mais quelle salope ! » hurlent les quatre autres en riant. Le grand-père n’a rien manqué non plus et affiche un sourire a****l.— Tu veux jouer, salope, on va jouer. Je voulais que tu me pompes, mais je vais te dresser d’abord.Il la repousse de toutes ses forces, la faisant basculer en arrière. Lola s’écroule sur le dos et n’a pas le temps de réagir qu’il est déjà au-dessus d’elle. Il l’att**** et la retourne comme une feuille. Il lui tire les fesses en l’air et lui enfonce le visage dans le sol. Il l’embroche d’un coup de rein phénoménal.— Ahhhhh !Lola hurle sous le coup de boutoir. Tout son corps tremble. Hassan siffle, figeant son père au fond de la chatte de ma femme.Hassan se tourne vers moi.— C’est le moment de la démolition. Je te préviens, il va lui pulvériser la chatte. T’es sûr de vouloir aller jusque là ?Je suis bouillant, ma bite est de nouveau dressée au ciel. Je n’attends qu’une chose, c’est de le voir la baiser durement, mais je sais que je dois me contrôler et continuer de gérer la soirée comme il se doit.— C’est à Lola de décider.Kamel la fesse durement, la faisant rougir et pousser un cri aigu.— On t’a posé une réponse, ma belle. T’abandonnes là ou tu veux que je te soumette pour de bon.Lola lève les yeux vers moi. Elle voit que je bande de nouveau. Nos regards se croisent et nous voyons toute l’excitation de l’autre.— Arrête de te vanter et montre-moi une fois pour toutes ce que tu as dans les couilles papy !Kamel n’attend pas une seconde pour réagir. Il sort d’elle à toute vitesse pour replonger aussi fort que la première fois, si ce n’est plus. Elle pousse un grognement terrible.— Dis adieu à ta chatte.Il la percute de toutes ses forces dans un rythme effréné. Lola serre les dents pour ne pas lui donner le plaisir de ses cris, mais on voit tous qu’elle déguste.Je suis à deux doigts d’intervenir quand sa bouche s’entrouvre.— Ah putain, c’est bon !Il lui malmène la chatte comme rarement on lui a fait et elle aime ça. Le plaisir qu’elle prend est bien plus dans la tête que dans les sensations de cette queue qui lui lime les parois vaginales. Elle jouit de sa force et de son abandon face à lui, de sa position, de la domination complète qu’elle kaçak iddaa subit.— Défonce-moi ! T’arrête pas !Kamel ralentit le rythme, mais pas la puissance de ses coups de reins. Il est en nage et dégouline littéralement de sueur sur ma femme. Il a un sourire béat aux lèvres. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas pris un pied pareil.Enfin il relâche sa prise sur ses hanches. Lola s’écroule sur le sol. Sa respiration est frénétique. Il la fait rouler sur le côté et lui att**** une cheville pour ouvrir en grand les cuisses nous exposant sa chatte ouverte, cramoisie et ruisselante de mouille.— Je sais que vous aimez faire les culs, mais moi, c’est les chattes et rien que les chattes.Il la tire à lui, pose sa jambe sur son épaule et fait entrer avec toujours la même autorité son pieu en elle. Lola en gémit. Il la possède toujours avec la même fougue. D’une main il lui tient fermement la cuisse et de l’autre il lui serre le cou. Il s’amuse avec en augmentant la pression de ses doigts pour moduler les gémissements de ma femme.Il la prend un moment comme ça. Quand il sort d’elle, Lola est comme en transe.— Allez les jeunes, calez la-moi dans le fauteuil comme j’aime.Ses deux petits-fils portent ma femme et l’installent sur le fauteuil à la renverse. Elle se retrouve avec la tête pendant dans le vide, les jambes levées au ciel.— T’aurais pu me sucer tout à l’heure, à la place je vais te baiser la gueule comme il faut.Il pose un pied à côté d’elle sur le fauteuil et se penche vers elle en dirigeant son gland vers sa bouche. Ma femme respire toujours aussi vite et ne lui offre aucune résistance quand il s’enfonce en elle. Il y plonge en entier et déforme sa gorge. Il plonge son visage entre ses cuisses et lui bouffe sa chatte luisante de mouille.La bouche de ma femme n’est plus qu’un vagin pour lui et il la baise d’un rythme lent cette fois. Il se retire régulièrement pour lui laisser reprendre son souffle. À chaque fois, un geyser de salive jaillit et coule sur son visage. Ma femme disparaît complètement sous un masque gluant. Cette position est d’une indécence folle. J’en ai mal tellement je bande. Mon excitation est à son paroxysme tant je vois que ma femme prend son pied. Son corps entier est parcouru de spasmes. La langue qui lui dévore la chatte la rend folle.Quand enfin, il la libère, Lola n’est plus qu’une épave de plaisirs.— Ça, c’est une de la bonne chienne. Ça fait longtemps que je n’en avais pas goûté d’aussi kaçak bahis bonne. Maintenant, je vais vous montrer comment on les achève.Il fait glisser Lola du fauteuil. Elle est dans état second, groggy de plaisir. Il s’assoit et la fait monter sur ses genoux. Elle grogne quand il replonge en elle. Il lui saisit fermement les fesses et la fait remonter sur son pieu d’un rythme lent.— Tu l’aimes ma queue, ma chienne.— Oui, gémit-elle d’une voix faible.— On t’a bien ouvert ce soir. On t’a défoncé comme jamais. On a fait de toi notre pute soumise.— Oui. C’est trop bon !— Maintenant, t’es notre vide couilles perso. Dès que ton mec voudra s’amuser, il nous appellera et on viendra t’éclater.— Je suis à vous !— Pas encore ! Mais très bientôt.Il a fini de jouer avec elle. D’un seul coup, il la tire à lui et l’embroche de toutes ses forces.— Oui !!!Une dernière fois, il la pilonne comme un fou. Cette fois, il ne se retient plus une seconde. Il secoue ma femme sur son pieu et elle n’arrête pas de hurler de plaisir. Ses cris montent toujours plus haut dans les aigus et elle est soudain fauchée par un orgasme terrible.— AHHHHHHHHHHHHHHH !Elle hurle comme une démente sans qu’il ralentisse le rythme pour autant. Son corps l’abandonne et elle bascule en arrière, la tête et les bras pendus dans le vide. Elle continue d’être secouée à chacun de ses va-et-vient furieux.— Vous voyez les gamins, c’est comme ça qu’on dresse les salopes comme elle. Dans cet état, elle est toute à vous, vous pouvez tout lui faire, elle sera heureuse. Pour bien finir son éducation, faut lui arroser la chatte. Je vais vous montrer pourquoi ces grands cons ont autant de demi-frère et sœur.Je regarde Hassan qui me confirme d’un léger signe de la tête qu’il dit vrai.Après un baroude d’honneur absolument dantesque qui fait de nouveau gémir Lola, Kamel se fige au fond de la chatte de ma femme pour jouir.— Prends mon jus, grosse salope !!!Son sperme n’est peut-être plus aussi fertile qu’avant, mais la quantité reste là et il la remplit énormément. Lola pousse des cris dépourvus de sens à chaque fois qu’elle sent ses puissantes giclées exploser en elle. Quand il s’arrête enfin de jouir, il est à bout de souffle. Il n’a plus la force de tenir ma femme qui se désaccouple de lui dans un mouvement lent en glissant de ses jambes pour se retrouver couchée sur le sol. Je me précipite vers elle, la queue prête à exploser.— Ouvre vite la bouche.Comme un automate, ses lèvres s’ouvrent. Je n’ai qu’à diriger mon gland vers elle pour jouir sans me branler. Je lui remplis la bouche. Quand je m’arrête enfin, elle m’avale.— Tu es magnifique, ma chérie. Je t’aime.— Ils m’ont tué.Fin

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yorum yapın